Qu’est-ce que le deepfake ?

Les progrès technologiques sur l’Intelligence Artificielle (IA) lui ont donné la capacité de fabriquer de toutes pièces des vidéos falsifiées réalistes. Ces montages appelés « deepfake » représentent une menace sérieuse pouvant révolutionner la circulation de fausses informations en intégrant un réseau massif de diffusion à travers internet. Mise à part l’aspect humoristique du deepfake, celui-ci fait l’objet de débats impliquant à la fois des enjeux politiques et économiques.

Qu’est-ce que le deepfake ?

Deepfake est un mot-valise issu de la combinaison des termes « deep learning » et « fake news », la manipulation vidéo et audio requiert l’intervention d’une IA pour générer une vidéo contrefaite aux allures très réalistes. En se basant sur une quantité suffisante d’images, l’éditeur sera en mesure de placer le visage d’un individu à la place d’autres images sans faire ressortir des incohérences de modifications flagrantes.

La technique fut utilisée pour la première fois en 2017 afin de créer des vidéos pornographiques mettant en scène des célébrités d’Hollywood pour ensuite s’orienter vers la propagation de fausses informations concernant les politiciens. Des applications permettant des fabrications rapides de deepfake ont notamment vu le jour en 2018 telle FakeApp, ce qui a suscité de nombreux scandales et critiques sur le plan international.

Une technologie inquiétante

Reposant sur des territoires encore inexplorés, l’utilisation du deepfake pour favoriser la communication de mauvaises informations inquiète un grand nombre de gouvernement ainsi que d’entreprises. Son potentiel destructeur par le biais de fausses allégations a par ailleurs trouvé son chemin sur les réseaux sociaux. Le chef des opérations de Facebook a, par exemple, assuré avoir déployé les moyens nécessaires pour supprimer le problème.

Les IA responsables des deepfake disposent également d’outils avancés pour produire un contenu digital similaire à la vidéo originale et plusieurs agences gouvernementales travaillent d’ores et déjà sur de multiples projets dans le but d’établir des méthodes de détection efficaces. Certains détails des vidéos deepfake peuvent toutefois être identifiés sans l’intervention de solutions spécifiques, en outre, l’IA créant un deepfake mettra en avant un protagoniste ne clignant pas des yeux et il est essentiel de savoir qu’un être humain cligne des yeux sur un intervalle de 2 à 10 secondes en moyenne.

Lutter contre le deepfake

Le deepfake est considéré comme une technologie dangereuse, mais comme toutes autres inventions humaines, celui-ci peut être orienté vers une production de contenu plus vertueux et ludique pour le public. En effet, la sensibilisation des enfants à la culture de la désinformation et le rôle des médias représentent les éléments clés pour préparer toutes individus face à la manipulation de l’information causée par ces ersatz.

Pourquoi faire appel à des logiciels d’ingénierie documentaire ?
Pourquoi vendre sur les marketplaces ?